Pour le cash y’en a qui faut qui vendent
Y’en a qui se font descendre
Pour se nourrir y’en a qui faut qui s’écartent les jambes
Y’en a qui sont tellement tannés d’la vie qui finissent pas se pendre
La façon que je vois les choses
c’est qui a plus grand chose qui doit me surprendre
Le temps c’est un train sans freins
Je vois la fin du chemin
J’ai pas de besoin de te faire un dessin c’est le destin
Certains vont finir dans le feu, les autres dans le jardin
On a des choix à choisir pour demain en tant qu’être humain
Je suis rien d’un modèle, mais comme toi je suis un mortel
Qui essaye de sortir de ce bordel
Plus que tu vieillis, plus que t’apprends, plus ça laisse des séquelles
On cherche tous la même chose qu’on soit criminel ou professionnel
Que tu sois un il, ou que tu sois une elle
Y’a pas personne qui préfère être brulé que de vivre pour l’éternel
Je pratique aucune religion mais je garde la foi
D’après ce que je vois, c’est qu’il y a quelque chose d’autre après moi
Sinon, si c’est fini quand c’est fini c’est con, sinon
Si c’est fini quand c’est fini c’est con
Dans le fond, y’a pas personne qui sait vraiment ce qui font
Avec le nombre de choses cachés ça me donne des frissons juste d’y penser

Refrain
Crisse, je vois jamais rien de nouveau dans les nouvelles, yo
J’ai pas besoin de jumelles pour voir qu’on est dans le bordel
De plus en plus de gens vivent une vie artificielle
De moins en moins de monde meurent d’une mort naturelle
De plus en plus de gens professionnels sont criminels
Une bonne partie de mes pathnai sont dans le système correctionnel
Gaspillent leur potentiel, d’avoir l’essentiel
Spacité dans ce monde matériel

Pour éviter la réalité les hauts placés distortionnent la vérité
C’est juste du bla-bla-bla sans rien arranger
Les temps sont changé, les jeunes grandissent dérangés
Trop de crimes sont commis juste pour le feeling du danger
Pensez-y, pendant qu’on s’auto-détruit
Le reste du système sourit, le démon se nourrit
Les esprits qui sont endormis sont transformés en zombis
La distance entre les pauvres pis ceux qui vivent riches s’agrandit
Les années 2000 ça s’en vient de plus en plus débile
La confiance entre pathnai s’en vien de plus en plus fragile
Les meutriers sont plus habiles
Le système à la façon de nous crosser s’en vient de plus en plus agile
Toutes les taxes qu’on paye sont mal dépensés
La balance qui utilise dans leur cour est mal balancé
Les propos quand qui m’arrêtent dans la rue c’est juste pour faire chier
On est des S.U.S.P.E.C.T.
On vie dans le Québec
M&eci


Yvon Kreve paroles C'est Rendu F.u paroles traduction biographie chansons lyrics discographie clips videos mp3s